post

Une finale n’est pas un match comme les autres

Samedi à Saint-Orens, nos cadets ligue 1 étaient invités par le comité départemental de la Haute-Garonne à disputer au rassemblement Nord-Est Toulousain (Entente Vallée du Girou – Lalande Aucamville – L’Union) le titre de champion départemental. 

C’était la troisième fois que nous rencontrions cette équipe qui appartenait à notre poule et nous menions deux victoires larges à zéro . Au niveau de la région Occitanie le  TUC se classe premiers et RAS NET dixièmes. Le temps était maussade, le terrain grassouillet, les connaisseurs que vous êtes reniflent à plein nez le match piège.

Nos adversaires avaient légitimement en travers les deux défaites et nous donnèrent rendez-vous dans le défi physique et un jeu direct visant à nous faire craquer physiquement et mentalement. Nous réussissions à ouvrir le score sur pénalité mais pour ce qui est de notre jeu collectif balle en main il allait falloir repasser. Dans la foulée nous gâchions une occasion de taper du poing sur la table et d’affirmer notre statut de favoris. On pouvait ranger les rêves en enfiler le bleu de chauffe. 

Le jeu s’approchait dangereusement de notre ligne, réveillant chez certains notre ardeur au combat. Notre indiscipline et notre manque d’engagement étaient pénalisés. Heureusement, un de nos lancements favoris nous permettait de reprendre le score immédiatement. Au lieu d’enfoncer le clou nous continuions à nous faire pénaliser et entrions définitivement dans un bras de fer de dépossession subie. Nos adversaires marquaient un essai et une nouvelle fois nous répliquions du tac au tac pour rester devant à la mi-temps. 

La mi-temps permettait de reconcentrer nos garçons sur la dimension physique indispensable à la victoire. Ceci nous permis de dominer le début de la seconde mi-temps. Nous péchions en conquête directe ce qui rendait cette domination stérile dans un premier temps jusqu’à la délivrance de l’essai. Il restait dès lors 20 minutes à jouer ou plutôt à défendre car nous ne passions plus la ligne médiane si ce n’est pour passer 3 points après un rush défensif plein de vaillance. Nos adversaires marquaient à la dernière seconde un essai mais le score était acquis, nos joueurs pouvaient laisser éclater leur joie. 

Le titre est mérité car nous n’avons jamais été mené de la partie mais je dirais volontiers qu’il s’agissait d’un examen blanc avant les phases finales d’Occitanie.

Un autre championnat commence ! 🔵🔴

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .