post

Les TUC’ettes en pôle

En position de gagner le match aller, les TUC’ettes s’étaient finalement inclinées contre le stade marivalois. Le match retour avait donc des airs de revanche d’autant plus que la première place de la poule était en jeu. Dans un froid sec et du vent, le TUC entamait bien la partie et après quelques temps de jeu, Noémie perçait la défense adverse et s’extirpait de plusieurs plaquages pour aller marquer entre les perches. Essai transformé par Eva (7-0). La bataille faisait rage et les 2 défenses prenaient le pas, montant agressivement sur les attaques et contestant efficacement le ballon au sol. Sur l’une des pénalités obtenues à 25 m légèrement excentré, Eva rajoutait 3 points. Le premier quart-temps se soldait par le score de 10-0 mais le gros point noir était que la combinaison probable du froid et de l’intensité du combat conduisait à 2 blessures sévères pour Dodo (tibia/péroné) suivi immédiatement de Margaux (poignet). C’était un double gros coup dur pour l’équipe mentalement et rugbystiquement. Dans le 2eme quart-temps la bataille était aussi intense et les adversaires étaient, elles aussi marquées par les impacts. Malgré des bonnes occasions et une maîtrise globale des débats, il manquait parfois une passe à faire pour aller à dame. Le score n’évoluait pas.

La seconde mi-temps démarrait mal pour les TUC’ettes : sur un ballon perdu dans les 40 m adverses, le stade marivalois plaçait une contre-attaque et l’ailière gauche adverse, cassait 2 plaquages et faisait parler sa vitesse pour déborder et aplatir entre les perches pour un essai transformé 10-7). Si c’était un peu contre le cours du jeu, cela rappelait que le stade marivalois était toujours dans la partie et en embuscade. Le TUC réagissait et mettait une grosse pression et allait même par deux fois à dame mais les essais étaient refusés, l’arbitre ne parvenant pas à savoir si nos joueuses avaient aplati. Finalement, suite à une série de percussions devant la ligne adverse, Fanny R. marquait au ras d’un regroupement donnant de l’air au TUC’ettes (15-7).

Le dernier quart-temps était équilibré et une baisse de vigilance combinée à l’efficacité de l’ailière gauche adverse, encore elle, permettait aux visiteuses de se rapprocher (15-14). Sur le renvoi, le stade marivalois réussissait à récupérer le ballon mais la défense TUCiste tenait bon et un ultime en avant venait mettre un terme au débat. Les TUC’ettes remportent une victoire méritée mais avaient les moyens de se mettre à l’abri avec 2 essais refusés et 3 ou 4 énormes occasions actions gâchées, ce qui a conduit à un final haletant. Au final, victoire 15-14 et première place de la poule ne consolait que difficilement de la perte de Dodo et Margaux à qui on souhaite bon courage et bon rétablissement. 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .