#Plaisir #Engagement #Respect

N’oubliez pas le petit crampon du TUC

Passez de belles fêtes de fin d'année et n'oubliez pas le petit crampon du TUC 

Le Toulouse Université Club Rugby, club cher à votre cœur et au nôtre, est comme vous le savez tous, un club purement amateur. Certains d’entre vous nous ont déjà fait parvenir leur don bienfaiteur.  Fort de ses 480 licenciés joueurs et joueuses en compétitions, enfants de l’école de rugby (140),  éducateurs diplômés, dirigeants dévoués,  le club perpétue cet esprit particulier que vous connaissez bien. Nous brandissons auprès de nos partenaires, et amis mécènes, ses valeurs de plaisir, de respect, et d’engagement. 

Cette saison, les dépenses du TUC Rugby augmentent, notamment avec les déplacements pour les matchs de nos équipes en compétition ; sept en tout – ainsi que les déplacements pour les tournois de nos catégories école de rugby. Par ailleurs nous avons dû recruter une administratrice pour soulager nos éducateurs et dirigeants car le fardeau administratif est pesant comme un seconde ligne de soutien.

C’est pourquoi nous lançons cet appel aux dons ! 

Rien de plus simple deux plateformes disponibles (pourboire facultatif)

 

Comme nous sommes éclectiques nous prenons aussi les chèques ou virements si vous avez notre RIB.

Dans la lignée de son projet de structuration TUC 2023-2024, votre club a dorénavant les yeux rivés sur la suite de son projet, 2025-2029, avec en ligne de mire, le centenaire du club. Des projets liés à nos infrastructures mais surtout à l’accueil de nouveaux publics, tels que le rugby santé, le rugby entreprise ou des féminines moins de 15 ans ont besoin d’un petit coup de pouce pour voir le jour. 

Alors n’hésitez plus, parrainez votre club en formulant un don, partagez cette information auprès de vos amis, entreprises et fléchez ainsi une partie de vos impôts sur vers le TUC ! 

Le club rappelle que les dons bénéficient d’un avantage fiscal certain avec une réduction d’impôts de 66 %. À titre d’exemple, pour un don de 50 euros, l’entreprise ou le particulier bénéficie d’une réduction de 33 euros. La dépense réelle revient donc à 17 euros. 

Partager cet article :