Le respect des fondamentaux (U14-2007)

Chacun le sait, dans le sport en général et dans le rugby en particulier, il faut respecter les fondamentaux pour réussir une journée.

Un match de rugby, ce n’est pas que le temps d’une rencontre. C’est l’ambiance des vestiaires, l’échauffement, quelquefois une mise en place tactique, mais aussi un repas d’avant match et  la 3eme mi-temps. Pour la première fois de leur jeune expérience rugbystique, les U14 1ere année ont vécu toutes ces phases. Ils sont arrivés au TUC à 11h pour en repartir à 17h. Une journée bien remplie où ils ont pu se consacrer à leur sport favori, passer du temps avec leurs copains et préparer le match de façon différente.

Un club de rugby, ce n’est pas seulement l’apanage des dirigeants et des joueurs. Les parents ont leur place, notamment organiser des manifestations. Lors de cette journée, plusieurs parents de joueurs ont pris de leur temps personnel pour venir préparer le repas des enfants et préparer les sandwichs d’après-matchs. Merci à eux. Les éducateurs, mais aussi et surtout les joueurs, ont fortement apprécié cette implication qui ne demande qu’à être renouvelée. Bien entendu avant de sortir du club-house, les joueurs ont nettoyé les tables et rangé les sièges.

Le rugby, ce n’est pas qu’un simple sport. Ce sport développe chez les enfants des valeurs sur lesquelles ils pourront s’appuyer lorsqu’ils deviendront des adultes. Ce n’est pas parce qu’il pleut que l’on reste chez soi devant la télévision. Ce n’est pas parce que les joueurs d’en face sont plus costauds que l’on va renoncer. Ce n’est pas parce qu’un joueur n’est pas retenu pour ce match qu’il ne vient pas encourager ses copains.  Ce n’est pas parce que l’on est mené au score que l’on ne dispute pas la partie jusqu’à la fin.

Voici les fondamentaux qui ont été respectés par les U14 1ere année samedi 23 novembre 2019 pour leur premier match de championnat.  Pour information, ils ont remporté les deux rencontres disputées sous la pluie et le vent (12 à 10 contre Andorre et 7 à 5 contre Lannemezan). Mais l’essentiel était surement ailleurs, même si les joueurs ne retiendront peut-être que cela, du moins aujourd’hui.

Les éducateurs 2007