Le dimanche des 2008

En partant en nombre trop limité et avec beaucoup de leaders absents, il était couru d’avance que le dimanche serait dur. Les désistements nombreux dans d’autres clubs ont aggravé le scénario en conduisant à la suppression des poules de 1ere année. Le TUC a donc été l’une des deux seules équipes à concourir avec 100% de 2008. C’est le genre de situation où les leaders présents doivent assumer leur rôle et l’occasion donnée aux joueurs plus en réserve de se montrer (et pour tous, de montrer de la combativité). Le bilan quantitatif est dur avec 6 défaites pour 1 seule victoire (qui fait du bien, 2-1 contre Entente du Lauragais) mais qualitativement, il y a eu beaucoup de positif. On subit 3 défaites de peu (3-1, 2-1 et 2-1) et 3 plus lourdes mais une seule par KO (à 5-0 le score était acquis et cela ne s’est produit qu’une fois). Je retiens notamment le match contre le Stade Toulousain futur finaliste où nous avions décidé de tout donner et de ne pas perdre par KO avant la mi-temps. A la mi-temps le score est de 4-0 et on a une action d’essai et pour la deuxième mi-temps on fait jeu égal, on a une grosse occasion d’essai et on ne prend le 5eme essai que sur la dernière action. Au final, une journée positive malgré les nombreux obstacles! On a joué jusqu’au bout et on a vu de bonnes choses en attaque ou en défense sur chaque match. Bravo aux courageux du jour!