post

Bonne année

Le TUC-rugby souhaite à tout le monde une excellente année 2022, avec une attention particulière à toute la famille TUC-rugby les enfants, les jeunes, les séniors masculins et féminines, les éducateurs, les dirigeants, nos supporters.

VIve le TUC

post

Le TUC en chiffres

A l’École de Rugby

U12-Benjamins
0
U12 Benjamins
U10-Poussins
0
U8 Jeunes Pousses
0
U14 Minimes
0

Chez les Jeunes

U16 U19
0
Deux Équipes Cadets et Juniors

Nos Séniors

Seniors
0
Une équipe féminine à X Deux équipes masculines à XV
post

Parrains de l’École de Rugby et de la ligne d’attaque

Dans le midi olympique rouge de cette semaine disponible dans vos kiosque, Henry Bronca revient sur son passage au TUC. On voit que nos chers parrains de l’Ecole de Rugby régnaient aussi sur la ligne d’attaque TUCiste des années 70 et avec quel brio.

On est toujours un club particulier (je préfère à spécial) Henry !

J’ai alors accepté les propositions du Tuc, club lié au rectorat, avec les avantages qui vont avec. Professionnellement Henry découvrait l’enseignement, en tant que professeur de collège itinérant. « ]’errais dans la banlieue toulousaine, à Portet, au Mirail, belle expérience. Les quartiers difficiles ne me déplaisaient pas. » Le Tuc, qui jouait en deuxième division était un club spécial, le troisième de Toulouse. Il avait formé l’arrière international Paul Dedieu, il était entraîné par Jean-Claude Baqué et renommé pour sa fameuse ligne d’attaque : Sieurac, Fuentès, Debat. « Ils ont fait le bonheur du club, mais pas vraiment le mien. Car avec eux, c’était tout pour l’attaque, et j’étais un demi de mêlée d’un autre style. Mais ils m’ont montré qu’on pouvait jouer au rugby autrement qu’à neuf» Les fortes personnalités réclamaient le ballon, là où le 9 pragmatique jouait la sécurité surtout en fin de match. Dans ce contexte porté sur l’esthétique, Henry découvrait l’intérêt de la prise de risques.

Midi Olympique du 01 novembre 2021, p 30