Hommage à Frédéric “Marcel” Hanau

Hommage à Frédéric “Marcel” Hanau

Pour l’état civil c’était Frédéric, pour certains d’entre-vous Fred , et bien chez nous tu étais Marcel. Ah les surnoms des joueurs de rugby, on ne sait pas tout le temps d’où ils viennent de toute manière ce sont des secrets enfouis dans l’intimité des vestiaires ou acquis au gré d’une tournée générale ou rugbystique .

Marcel au TUC ce fut à l’origine un ailier rapide et courageux. Pas le genre de gazelle à laisser la ligne de touche défendre à sa place. Avec l’âge la vitesse n’était plus ce qu’elle était et nous te vîmes faire des piges à la pile. Pilier Marcel pour servir l’équipe.

Je crois mais je me trompe peut-être que ton dernier match en compétition fut couronné d’un titre de champion Midi-Pyrénées. Titré Marcel.

Vint donc le temps de la retraite sportive et tu suivis la voie normale  vers le TRUC le Toulouse Retraité Université Club. Ce furent moins de matchs mais plus de tournées. Tu t’engageais comme dirigeant suivant les équipes seniors. Dans la commission partenariat et action sociale tu côtoyais de grands anciens les Bernard, Antoine, Jean-Claude.  Respectueux Marcel. 

Ton dada c’était d’aider les jeunes en recherche de situation stage, emploi. Tu remuais ciel et terre, relançant sans cesse candidat et employeur. Altruiste Marcel 

Ton graal le fichier des anciens TUCistes. Tu le regardais comme un objet magique sans presque oser y toucher. Tu me demandais l’autorisation de faire du phoning et passait des centaines de coup de fil. Tu ne pouvais pas admettre que l’adage écrit aujourd’hui sur cette gerbe, puisse être à géométrie variable. Combien de noms ai-je voulu rayer de ce fichier, arguant  que les personnes n’avaient sans doute été TUCiste que quelques minutes, le temps de signer une licence. Tu me l’interdisais. Tenace Marcel

Cette dernière saison, ce sont trois de tes idées qui ont  été concrétisées les réunions de sensibilisations aux addictions pour nos jeunes, l’académie des Sages encore les illustres anciens que tu vénérais, et l’époussetage du fameux fichier. Actif Marcel

Tu paraissais te trouver bien chez nous tu savais que personne ne tirerait la couverture à lui, toi si généreux qui était plutôt homme à la partager et même à la donner toute entière. 

Tes amis et ils sont nombreux garderons une pensée affectueuse pour toi. Adieu Fred. 

Stéphane Brusset