Le mot de Jean-Etienne

Après une victoire facile mais brillante des réserves, les équipiers premiers ont vraiment frôlé la victoire ce dimanche en Andorre.
Après une première mi temps engagée où le TUC a dominé les débats contre un vent violent, et des adversaires quelque peu médusés par l’ardeur à défendre et par la qualité offensive de notre jeu, le score était de 12/10 en faveur des Andorrans à la mi temps. Nous étions légitimement en droit de songer à la victoire, le vent de plus en plus violent devenant notre allié, mais la montagne réservant souvent des surprises, nos espoirs allaient être douchés par le strident son du sifflet.  Bien que menant 18/12 pendant longtemps, nous nous inclinions au terme d’une bonne partie par 27/25.
Déception certes mais espérance car le TUC a retrouvé une équipe et une envie de gagner.

A dimanche, ou nous recevrons le leader à Coulon.

Jean-Etienne Bernard