Le week-end des 2006

pictU12La couleur du rugby

Cela pourrait vous évoquer une grande production hollywoodienne –La Couleur des sentiments – ou le record de deux siècles –La couleur de la victoire -. Mais ce qui s’est passé samedi sur les terres voisines et pourtant inhospitalières de Balma, n’en reste pas moins important. L’épisode précèdent, je n’ose vous le rappeler, avait été d’une grande tristesse pour les parents, éducateurs, et enfants du fait de la difficulté d’investissement, du manque de collégialité et de motivation.

Sur ce plateau nous attendaient : Balma le voisin « belliqueux », le Derby local et Tournefeuille A pour corser le tout… La grippe et la gastro ont amputé notre charnière, la bande de rugbymen restants se retrouvent dans les vestiaires pour le réveil neuronal nécessaire … pour tous … Une petite séance de réveil physique … pour la forme, mais avec une intensité inhabituelle et un premier Ouiii TUC en l’honneur de l’ancien local de l’étape –à qui il faut faire honneur – un certain Pierre …

Le début des hostilités pouvait démarrer, la troupe de gamins se transforma vite en équipe de rugby dans laquelle chacun avait un rôle à jouer, un poste à assurer –pas forcément le sien, à côté d’un copain … ou plutôt de 11 copains avec les remplaçants et les autres joueurs de repos « juste » venus encourager. Le sifflet arbitral était ce jour-là facétieux, surprenant, pour ne pas dire hostile, et pourtant pas un mot, pas un signe d’exaspération, JUSTE l’ENVIE DE BIEN FAIRE.

Et ça se sent sur le bord du terrain quand l’alchimie se fait, quand se construit un collectif, quand certains –jusqu’alors sur la retenue- se libèrent et prennent leurs responsabilités en s’offrant au collectif. Certes ce n’était pas parfait, il reste du travail –et heureusement- continuer à faire des gammes. Malgré la boue, le froid, la bruine, l ‘adversité, les chocs, et un peu de frustration ils n’ont pas abandonné. C’est ce qu’il y a à retenir de cette journée ou presque … A la remarque de Pierre sur l’état plus que boueux des maillots, une recrue récente a répondu avec un sourire resplendissant :  » ça, c ‘est la couleur du rugby !  »

Sacrée leçon ! MERCI

Les éducateurs 2006