Le week-end des 2006

pictU12   Tournoi du pont Tourne

TOURNER avec des itinéraires singuliers d’enfants sur le tournoi du Pont TOURNE

Jeudi 10 mai 2018,  le club de l’Isle Jourdain organisait le Tournoi Benjamin du Pont TOURNE à l’Isle en Jourdain avec 12 équipes inscrites.

Synthèse : Les benjamins 2006 « rouge et bleu » très en jambes le matin en poule de classement ont eu plus de difficultés l’après-midi face à leur propre adversité.

Suite à des averses importantes sur le stade LAPALU, les organisateurs ont annulé le tournoi U14 afin de faire jouer les U12 à « crampons secs ». Le seul souci pour ce tournoi, extrêmement bien séquencé, aurait été qu’il commence à pleuvoir… Tout s’est bien déroulé et les conditions pour jouer au rugby étaient optimales : tout pour que nos benjamins puissent dérouler leur jeu !

Nous allons au stade de football d’HOL. Là commence une attente, le temps que toutes les équipes arrivent.

Les organisateurs nous indiquaient d’emblée qu’ils faisaient la place à l’esprit du rugby à travers le souvenir d’un accident qui avait impliqué des joueurs du club, 20 ans auparavant, et qui avait laissé ces joueurs gravement accidentés et en situation de handicap : dans cet environnement, nulle place n’est laissée à la champion-ite aiguë qui peut naître sur d’autres plateaux de tournoi, avec des éducateurs ou des parents qui exhortent leur enfant à faire mal aux autres enfants ou qui ont des comportements indignes de ce que le rugby doit représenter pour les enfants qui pratiquent ce sport.

En bon entendeur, les parents doivent se placer derrière les mains courantes et les éducs reçoivent des consignes claires… à commencer par respecter les arbitres juniors ou seniors du club hôte et de présenter aux enfants une image d’adulte qui sait se tenir en société d’adultes…

Le temps que les poules soient réalisées compte tenu du désistement de dernière minute des Tarn et garonnais de Bressols, nous échauffons nos grands benjamins qui sont bientôt super échauffés.

Nous tombons dans une poule relevée :

Saint Lys : L’équipe la plus forte de la poule avec des joueurs mobile et très bon sur les rucks.

Pamiers et ses maillots en damier : Une bonne équipe qui nous a donné beaucoup de mal.

Saint Gaudens : L’équipe la plus faible compte tenu de nombreux absents.

SAINT LYS 0 – 1 TUC

Match disputé, où nos joueurs marquent les premiers alors qu’ils auraient pu prendre l’avantage sur une ou deux actions, mais un petit manque de lucidité de nos adversaires et une défense de feu de nos joueurs faisaient que nous l’emportions sur le fil. Les petits Tucistes jetèrent toutes leurs forces dans la bataille et empêchèrent Saint Lys de marquer sur une dernière action qui se terminait en touche à 2 mètres de notre en-but.

PAMIERS 0 – 1 TUC

On enchaîne avec un autre match très compliqué, mais avec beaucoup d’engagement et de jeu collectif, l’équipe était dans son match. Match intense où les Tucistes se retroussèrent les manches et retrouvaient ce qui fait leur force, la hargne, et un pressing de tous les instants qui fit déjouer nôtre adversaire. Une belle action emmenée en bout de ligne concrétisait cette belle prestation…. Un essai qui nous permettait de croire en la qualification pour la poule finale.

SAINT GAUDENS 0 – 3 TUC

Le premier match couperet de la journée…. une victoire était obligatoire si nous voulions terminer en haut du classement.

La première place de la poule est acquise, nous jouerons les phases finales dans le tableau des 1ers de classement !!!!

Résultat de la matinée pour la dispute de la finale : 1ère l’équipe de POUYASTRUC, 2ème l’équipe de l’ISLE JOURDAIN 3ème nos benjamins, 4ème SAINT LYS, 5ème MURET et 6ème FOIX.

Les enfants ont faim après cette belle matinée, il est temps d’aller se restaurer et de se substanter

Petite explication personnelle de ce qui va suivre l’après-midi :

Il est tout à fait impossible à un éduc d’imposer sa ‘‘définition de la situation’’, c’est-à-dire d’interdire aux enfants de sortir d’un pur rôle d’apprenant des techniques et des stratégies du rugby. Un tel coup de force risquerait de placer les éducs dans une situation difficile. Les éducs doivent, vous le comprenez, recourir à des innovations pour éviter l’ennui du rituel, à laisser les enfants s’étendre à des petits amusements, presque invisibles, des à-côtés comme le joug de rugby laissé au bord des terrains du tournoi, le partage du repas avec les parents, les petits jeux entre eux avec ou sans ballon … Vous n’avez pas idée combien, avec ces petits détails, vos enfants peuvent devenir immenses, c’est incroyable comme les joueurs peuvent grandir et sortir du cadre du petit  bébé qui fait sa petite sculpture de boue en écoutant les consignes de l’éduc référent … Bien entendu, il convient d’éviter les pièges de la démagogie positive qui consiste à encourager tout le temps ces joueurs de moins de 12 ans sans leur rappeler leur devoir de comportement et d’attitude vis à vis de la vie en groupe et de la concentration nécessaire à déployer du jeu pour continuer à se faire plaisir. L’éduc, est celui qui joue avec ces itinéraires singuliers des joueurs de l’équipe, sur le mode de l’humour, de la compréhension, de la curiosité, tout en proposant des apprentissages techniques, stratégies et en expliquant aussi les règles de vie.

Et la « re-concentration » est un élément clé pour que les joueurs ne puissent pas passer à côté d’une opportunité de victoire sur une équipe qui déploie du jeu tout autant que l’équipe adverse. Ce ne sont ni les éducs et ni les parents qui jouent, ce sont ces enfants qui doivent se mettre au diapason de l’équipe pour sublimer la motivation collective de ce groupe et la motivation collective n’est pas arrivée à dépasser l’envie du collectif adverse en ce début d’après-midi…

14h00

Nous retournons sur le stade n°1 avec un échauffement un peu à la bourre et nous sentons que les enfants ne sont pas dans les meilleures dispositions pour appréhender les phases finales et le 1er match contre les locaux : l’Isle en Jourdain

Là, pas d’attente, les poules de 3 sont faites. Il faut gagner les deux matchs pour entrer en finale.

Nous jouerons :

L’Isle en Jourdain : les locaux qui outre leurs qualités techniques et stratégiques ont à cœur de s’imposer sur leurs terres et devant leur public.

MURET : une équipe que nous avions affronté la semaine précédente au tournoi de Revel … toujours aussi solide avec un encadrement qui ne s’appuie pas toujours sur de la pédagogie positive vis à vis de ces enfants

Deux équipes d’un niveau équivalent.

L’Isle en Jourdain 1 – 0 TUC

De par un manque d’engagement et de jeu collectif, l’équipe était méconnaissable : début de match difficile, malgré une bonne défense, L’Isle Jourdain marque en force à la mi-temps du match. Les Tucistes ne baissent pas les bras, portés par leurs supporters mais ils sont désordonnés et n’arrivent pas à jouer simplement pour exploiter leur jeu déployé comme cette passe redoublée qui ne permet pas à l’ailier de dépasser la ligne d’avantage pour au moins égaliser…

MURET 0 – 3 TUC

Bon match, avec deux essais marqués rapidement, ce qui permettait de faire tourner……. une très bonne défense  et des rucks gagnants permettait de placer une dernière banderille ….

La Finale consolante est là!!!!!

Finale 3ème place : le soleil fait son retour…

Saint Lys 0-2 TUC

Belle rencontre, avec une très bonne défense et surtout de très belles attaques déployées, notre adversaire n’étant jamais en position de nous inquiéter….

La Victoire est là !!!!

Qui aurait cru, qu’après une phase de poule très difficile, nos petits soulèveraient une coupe bien méritée !!! Ils ont su tourner une situation délicate où ils devaient regarder leur match en arrière pour aller de l’avant, rebondir et grandir…

Merci à Tous les acteurs présents, enfants, parents et éducateurs, qui nous ont encouragés tout au long de la journée.

Merci aussi aux organisateurs pour leur sympathie, et la gestion d’un tel événement…

Les éducs 2006